Ecrits, réflexions et ressources externes

Le Kinbaku un art interpellant.

MA

« Fondamentalement, le Ma est l’intervalle qui existe obligatoirement entre deux choses qui se succèdent : d’où l’idée de pause. »

Lire l'article

MA-AI

Le passage d’un élément à un autre, d’un lieu à un autre, d’un état à un autre, de façon naturelle et harmonieuse.

Lire l'article

OKU

« Un lieu situé profondément dans l’intérieur des choses, loin de leur aspect externe. »

Lire l'article

OMOTE-URA

Omote la partie visible, Ura la partie cachée.
Loin de parler d’opposition, nous parlerons de complémentarité.

Lire l'article

SHIN-GI-TAI

L’esprit – la technique – le corps

Lire l'article

HANA

« Il faut produire chaque note comme si, à elle seule , elle était tout le concert. »

Lire l'article

Depuis mon premier contact avec la mise en valeur corporelle qu’est le Kinbaku, j’ai l’intuition que les cordes sur un corps sont plus qu’une expression érotique. Dans ces écrit il n’y a pas de grande vérité, de technique sacrée et on peut bien souvent parler d’autre chose que de bondage japonais. Il y a juste le regard d’un étudiant sur son sujet. Nourri de culture asiatique, martiale, corporelle mais aussi de littérature plus ou moins philosophique, vous trouverez ici une petit part de mes pensées et interrogations.

Sommaire

  • Etude de la culture Japonaise

MA
« Fondamentalement, le Ma est l’intervalle qui existe obligatoirement entre deux choses qui se succèdent : d’où l’idée de pause. »
MA-AI
Le passage d’un élément à un autre, d’un lieu à un autre, d’un état à un autre, de façon naturelle et harmonieuse.
OKU
« Un lieu situé profondément dans l’intérieur des choses, loin de leur aspect externe. »
OMOTE URA
Omote la partie visible, Ura la partie cachée.
Loin de parler d’opposition, nous parlerons de complémentarité.
SHIN GI TAI
L’esprit – la technique – le corps
HANA
« Il faut produire chaque note comme si, à elle seule , elle était tout le concert. »